Sélectionner une page

Les chiffres parlent d’eux-mêmes ! Aujourd’hui, on sait qu’un citoyen européen consomme en moyenne plus de 117 litres d’eau en bouteille par an. Pour se donner une idée, cela représente une baignoire remplie à ras bord. Tandis que dans certaines régions du monde, des milliers de personnes n’ont pas accès à l’eau potable et sont parfois contraintes de marcher plusieurs heures afin d’accéder à une source d’eau. Par ailleurs, la consommation d’eau en bouteille présente un impact environnemental conséquent. Retour sur ce phénomène avec l’avis de l’organisme Life ONG.

La production d’une bouteille en plastique, une catastrophe pour la planète

D’après les estimations, pour produire une bouteille en plastique d’un litre, il est nécessaire d’utiliser 33 cl de pétrole. De plus, pour produire une bouteille d’un demi-litre d’eau, plus de 3L d’eau sont nécessaires. Ajoutons à cela que seulement 58 % des bouteilles plastiques en Europe sont recyclées… la production de bouteilles en plastique semblerait avoir des impacts considérables sur notre planète. Il faut noter aussi que les bouteilles non recyclées finissent bien souvent dans des décharges, ou pire, dans les océans, où elles mettent en moyenne 500 ans à se dégrader. Mais alors pourquoi consommer encore tant d’eau dans des bouteilles en plastique ?

La consommation d’eau du robinet peut préserver la planète… et le portefeuille

En Europe et en Amérique du Nord, le système d’assainissement est tel que boire l’eau du robinet est parfaitement envisageable, avec près de 94% des populations ayant accès à l’eau courante. Pourtant, de nombreuses personnes privilégient encore l’eau en bouteille alors que cette dernière coûterait 180 fois plus cher en moyenne, en comparaison à l’eau du robinet.